"LES BALLONS DU 25 AVRIL 2018"

Le 25 AVRIL : Depuis treize ans, la lutte contre l'aliénation parentale est devenue une action internationale amplement reconnue...

Chaque enfant a besoin de ses 2 parents... Aussi, dans ces conditions, qui pourrait encore oser le contredire aujourd'hui ? En cas de séparation parentale,  il est particulièrement inacceptable que l'un des 2 parents puisse s'attribuer le droit de manœuvrer, de formater l’enfant ou l'adolescent par le mensonge, par la calomnie et la manipulation psychologique dans le but de "démolir" l'autre parent et lui faire ainsi rejeter cet autre parent. En agissant ainsi, en toute inhumanité, ce parent manipulateur et aliénant, cherche à s’approprier mentalement l'enfant, commettant de fait un abus psychologique grave. La lutte contre cet abominable phénomène d'emprise est primordiale. Lutter contre l'aliénation parentale est le devoir de tout citoyen responsable croyant aux valeurs humaines et à ses principes édictés au sein des conventions internationales, telles que : les Droits de l'Homme, les Droits de l'Enfant, celle de La Haye du 19 octobre 1996 concernant la compétence, la loi applicable, la reconnaissance, l'exécution et la coopération en matière de responsabilité parentale et de mesures de protection des enfants...

Enfant bis

Affiche de l'opération "Ballons du 25 avril" 2018 :

Affiche ope 25 avril 2018 version fr 1

Rdv le 25 04 2018

25 avril : Nous retrouver au Parc Jean-Baptiste Lebas à Lille (Centre-ville), 

de 14h30 à 17h30.

Plan lille 1

L'opération 2018 est lancée, comme tous les ans, sur l'antenne de Grand-Lille TV qui suit notre légitime combat depuis des années maintenant. Merci. 

L'interview en direct du 18 avril 2018 : 

 

 

L'aliénation parentale doit être combattue et la France doit prendre les moyens qui s'imposent, comme d'autres pays l'ont déjà fait et/ou sont en passe de le faire. La Grande-Bretagne a même, cette année, pris des mesures. Ainsi, les parents qui se séparent ou divorcent peuvent perdre le droit d'être en relation avec leurs enfants s'ils essaient sans relâche de les manipuler et de les retourner contre l'autre parent (aliénation parentale). Dans ce cas, tout "manipulateur", exerçant une réelle emprise psychologique afin de persuader l'enfant d'exclure définitivement l'autre parent de sa vie, peut être dorénavant sanctionné.

Mais avant toute répression, il est accordé au parent aliénant la possibilité de changer son comportement à l'aide d'une thérapie intense et des évaluations programmées sur une période plus ou moins longue. Les parents aliénants qui ne répondent pas à cette thérapie ou refusent de la suivre ne seront plus autorisés à vivre avec leurs enfants. Le contact entre le parent aliénant et l'enfant pourra alors être restreint ou même refusé pendant plusieurs mois en cas de nécessité. Dans les cas les plus extrêmes, le parent aliénant peut être définitivement interdit de tout contact avec l'enfant, ses comportements, synonymes d'abus psychologique grave, mettant en danger l'équilibre mental et affectif de l'enfant.

Affiches de l'opération Ballons du 25 avril 2018, version anglaise et islandaise.

Affiche 25 04 2018 gb
Affiche 25 04 2018 isl

Ci-dessous, les cartes qui seront accrochées aux ballons, et l'espace libre, au verso, pour accueillir les messages d'espoir qui pourront être adressés au gré des vents...

Capture recto 2018
Capture verso 2018

Il est d'ores et déjà possible, si vous avez un message à nous confier, pour qu'il prenne son envol le mercredi 25 avril prochain parmi 500 ballons  (Depuis le centre de Lille), de nous l'adresser par e-mail à : JM2P@outlook.fr

N'hésitez pas...

► Où, cette fois les ballons les ballons iront se poser, apporter leurs messages ? 

► En 2015, 2016 et 2017 : (Allemagne, Belgique, France, Luxembourg, Pays-Bas et Pologne) :

Capture map 2015 a 2017bis 

Information sur l'opération 2018 : Mercredi 25 avril à Lille, Parc Jean-Baptiste Lebas :

Info 25 04 2018 plan

Détails de l'opération du mercredi 25 avril 2018.

S’il y a bien une chose que les gouvernements successifs de ces dernières décennies n’ont pas compris, ce sont bel et bien les terribles conséquences observées face aux séparations parentales conflictuelles qui ne cessent d’augmenter. L’aliénation parentale découle directement de celles-ci, sans compter un tas de dérives et de déviances…

 

Ce mercredi 25 avril, pour la 13ème année consécutive, de plus en plus de pays à travers le monde issus de chaque continent s'unissent afin de célébrer la journée internationale contre l'exclusion parentale (contre "l'aliénation parentale" terme anglo-américain) car il est essentiel que chaque enfant garde le droit fondamental de pouvoir vivre auprès de ses 2 parents malgré la séparation et/ou le divorce.

 

A travers le monde de plus en plus de professionnels de la santé et de la justice reconnaissent les méfaits engendrés de telles manipulations et abus psychologiques. Certains pays les ont même pris en compte dans leur législation.

La Cour Européenne des Droits de l'Homme a déjà condamné plusieurs Etats membres pour avoir ignoré ou même avoir laissé durer durant des années de telles situations d'emprise psychologique.

Aujourd’hui, de plus en plus  pays européens ont réagi et oeuvrent activement pour lutter contre de telles situations. Certains travaillent sur le plan médical, d’autres sur le plan judiciaire et législatif. La prise de conscience est là.

 

Mais en France, même si quelques tribunaux ont déjà reconnu de tels méfaits (Allant jusqu'à la condamnation, en correctionnelle, le 1er septembre 2015, à Lyon, d'un parent coupable de violence et de manipulation psychologiques sur enfants dans le cadre d'un divorce conflictuel, dénonçant ainsi l'inqualifiable "aliénation parentale" opérée sur les enfants et ses effets néfastes afin de salir l'autre parent), nos institutions apparaissent encore, hélas, comme étant particulièrement en retard dans le domaine. L’exclusion parentale, l’aliénation parentale mises en œuvre autant par des mères que par des pères (Ce n’est pas une question de genre) engendrent des drames familiaux de plus en plus insoutenables, à commencer pour les enfants.

Et les pouvoirs publics de notre belle France…, ils se taisent, ils ne prennent aucune initiative ou adoptent, hélas, une fois encore, la politique de l’autruche, laissant ainsi des milliers d’enfants, de mères et de pères, de familles…, se faire massacrer. Du temps de Madame ROSSIGNOL, alors Ministre des Familles, de l'Enfance et des Droits des Femmes, la France avait alors reculé face à de tels abus psychologiques, faisant alors réagir à juste titre un certain nombre de scientifiques mais aussi un bon nombre d’associations européennes et internationales. Aujourd’hui, l’absence de tout Ministère et/ou Secrétariat d’Etat dédié à la Famille inquiète plus encore et laisse même à penser que nos dirigeants n’ont absolument pas pris conscience de la gravité de cette inadmissible exclusion croissante endurée par tant de familles, mais aussi qu’ils s’en désintéressent totalement, alors qu’ailleurs, c’est l’inverse qui se produit et de plus en plus d’initiatives sont mises en place pour lutter contre un tel abus psychologique et mental (Abus reconnu par l'APA (American Psychological Association - 2016), contre la conséquence d’une pathologie liée à la relation « parent-enfant » (Aliénation parentale en passe d’être répertoriée par l’OMS dans la CIM-11 – classification mondiale des maladies – où l'aliénation parentale sera donc intégrée comme l’un des diagnostics liés aux pathologies relationnelles "parent-enfant".– Organisation Mondiale de la Santé - 2018).

Halte au massacre !

 

Aussi, ce MERCREDI 25 AVRIL 2018, l’association « J’aime mes 2 Parents », compte franchement sur la présence, lors de la journée internationale contre l'exclusion parentale, lors du grand lâcher de ballons qui se déroulera au Parc Jean-Baptiste Lebas à Lille (Entrée du côté « Boulevard de la Liberté »), de toutes celles et tous ceux qui veulent que cet abus psychologique soit enfin combattu et pris en compte par les institutions de notre pays, que la loi évolue afin d’enrayer autant que possible ces violences psychologiques insupportables et de plus illégales.

 

L’association invite une cinquantaine d’élus du Nord de la France (Maires, Député(e)s, Sénateurs/trices, Député(e)s Européen/ne/s parmi lesquels nous l'espérons, Madame Martine AUBRY, Maire de Lille et de Monsieur Franck GHERBI, Maire d’Hellemmes, à qui nous avons demandé cette année de bien vouloir se joindre à cette journée, à nos côtés, en tant que Marraine et Parrain de l’opération 2018.

 

Lors de cette journée, les visiteurs pourront faire l’acquisition de rubans de sensibilisation de couleur bleue, synonyme international de lutte contre les violences et abus à l’Enfant.

 

A 17h00, ce mercredi 25 avril 2018, 500 ballons bleus, accompagnés de messages d’espoir mais aussi de dédicaces en l'honneur des victimes de l’aliénation parentale, de messages que chacun peut transmettre à l’association (afin qu'un jour ou l'autre toutes les mesures seront prises pour que de tels drames ne puissent plus exister...) prendront leur envol...

Ces messages seront portés çà et là au gré du vent et traverseront peut-être nos frontières comme en 2015, 2016 et 2017 (France, Belgique, Allemagne, Pays-Bas, Luxembourg et Pologne).  

Capture pour 25 avril faceb

L'aliénation parentale est reconnue comme étant un abus psychologique infligé à l'enfant. Par publication du 8 octobre 2014, l'American Psychological Association (APA) déclare que les abus psychologiques infligés à l'enfant sont aussi nocifs que les abus sexuels ou physiques (Docteur et Professeur Joseph SPINAZZOLA, Directeur du centre de traumatologie à l'Institut de ressources judiciaires, Massachusetts - USA).

Capture ruban
Capture ap violence psy

 Ce mercredi 25 avril !  -  On Wednesday, April 25th - 

► TOUS ENSEMBLE !...  Où sont les ballons ?

► ALL TOGETHER !...  Where are the balloons ?

 

Où seront trouvées les cartes accrochées aux ballons du 25 avril ?

Merci de le préciser le moment venu, à partir du 25 avril au soir, par e-mail à l'adresse : JM2P@outlook.fr

Ainsi nous pourrons compléter la carte ci-dessous.

Vous pouvez également cliquer directement sur ► Contacter l'association

 

Where will you find the card tied to the balloon of the 25th of April?

Please send us, after April 25th an e-mail to this address to lest us know: JM2P@outlook.fr

Thank you !

So we'll be able to complete the map below.

You can also click directly on ► Contacter l'association

 

Capture carte geo 2016 ballons fleches

 

Où avez-vous retrouvé un message attaché à un ballon ? Merci de nous le dire. 

Where did you find a message tied on a balloon ? Please let us know. Thank you.

Contacter l'association : JM2P@outlook.fr

 

Ce mercredi 25 avril 2018, à l'occasion de la 13ème journée mondiale contre l'aliénation parentale, l'association se réunit pour la quatrième année consécutive au Parc Jean-Baptiste Lebas à Lille (NORD), parc situé non loin de l'Hôtel de Ville, afin de sensibiliser non seulement les habitants de la Métropole lilloise, mais aussi les élus, les pouvoirs publics, les professionnels de la santé et des secteurs judiciaires et sociaux à propos des conséquences liées aux manipulations psychologiques et des terribles phénomènes d'emprise pouvant être exercés sur l'enfant ou sur l'adolescent par l'un des deux parents, lors de séparations et/ou de divorces conflictuels, afin de pouvoir se "l'approprier mentalement" et de l'isoler de l'autre parent et collatéralement de la famille de ce parent injustement écarté.

 Bis

L'aliénation parentale n'a pas de genre ni de sexe !

La manipulation et l'emprise psychologiques sur l'enfant peuvent être à la fois pratiquées tant par le père que par la mère, voire parfois par d'autres membres de la famille. Or, les pouvoirs publics semblent trop souvent l’oublier…

 

Psychological manipulation and control over the child can be practiced by both, father or mother, and sometimes by other members of the family. However, the public authorities too often seem to forget it ... Parental alienation is a psychological abuse on the child and has to be stopped.

 

Notre légitime combat est non seulement celui de nombreuses familles victimes, mais il est également celui de tout citoyen responsable croyant aux valeurs humaines et à leurs principes édictés au sein de la Convention Européenne de Sauvegarde des Droits de l’Homme et des libertés fondamentales, à commencer par l'application du respect au droit à la famille (Art. 8), mais également par la Convention Internationale des Droits de l'Enfant rappelant que l'enfant séparé de ses deux parents ou de l'un d'eux doit pouvoir entretenir régulièrement des relations personnelles et des contacts directs avec ses deux parents (Art. 9). D'autres textes et conventions peuvent aisément être également associés, cette courte liste n'étant pas exhaustive, loin de là !

 

Aussi, outre les discussions avec les visiteurs, les distributions de tracts et la vente de rubans bleus (synonymes de la lutte contre la violence faite aux enfants, l’aliénation parentale étant reconnue comme étant une violence psychologique sévère), une courte allocution sera donnée, faisant part des grandes avancées internationales, mais aussi du retard de la France face aux conséquences de l’aliénation parentale. Puis le grand lâcher de ballons sera effectué à 17h00 permettant à 500 ballons de s'envoler au gré des vents, en présence d'élus, des membres et sympathisants de l’association et du public.

Soyez toutes et tous bienvenus.

 

Ces 500 ballons de l'espoir, accompagnés de messages, de dédicaces, d'appels et de souhaits partiront au gré des vents... A suivre ! 

 

A big release of balloons will be done at 17:00, allowing 500 balloons to fly in the wind, in the presence of officials, members and supporters of the association and the public.

Everybody is welcome to join us.

These 500 balloons “of hope”, accompanied by messages, dedications and greetings will leave Lille according to the winds. To be continued...

 

Oms

En cette année 2018, parmi les grandes avancées, personne ne pourra plus ignorer la nouvelle classification internationale des maladies publiée par l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) qui va paraître (Version anglaise en 2018). L'édition actuelle appelée CIM-10 datait des années 1990. Il était plus que temps qu'une nouvelle édition soit mise en place. La révision était en cours depuis plusieurs années maintenant et deviendra réalité avec la CIM-11 dont la parution est annoncée à compter de la fin juin 2018. 

Dans cette nouvelle édition, les mots « aliénation parentale » et « exclusion parentale » sont d'ores et déjà intégrés dans la nouvelle mouture de la CIM-11. L'aliénation parentale n'est pas intégré comme étant un diagnostic distinct mais elle se trouve classée dans le diagnostic pathologique relatif au problème de relation "parent-enfant".

Ce sera donc un pas de géant pour venir confirmer la véracité des publications et rapports cliniques qui n’ont cessé d’être diffusés depuis des années et mettre à mal les théories fumeuses de détracteurs bien trop souvent mal informés ou généralement partiaux. 

In 2018, among the great progress, no one will be able to ignore the new international classification of diseases published by the World Health Organization (WHO) which will be edited (English version in 2018). The current edition called ICD-10 was from the 1990s. It was urgent to get a new edition. Its revision had been underway for several years now and will become a reality with ICD-11, the publication is announced from the end of June 2018.

In this new edition, the words "parental alienation" and "parental estrangement" are already included in the last draft of the new version of ICD-11. Parental alienation is not integrated as a separate diagnosis, but is classified in the pathological diagnosis of the "parent-child" relationship problem.

It will be a giant step to confirm the veracity of publications and clinical reports that have been circulating for years now and undermine the smoky theories of detractors obviously too often misinformed or generally biased.

 

En France, combien de milliers d’enfants se sentent soudainement abandonnés par l’un de leurs deux parents alors qu’en réalité ils ne le sont pas, mais en fait ils sont tout bonnement écartés injustement et illégalement, manipulés ou bien encore dominés par une emprise psychologique délétère ? 

Combien de mères et de pères, de grands-parents et autres membres familiaux se sentent tout aussi désemparés, ravagés par l’injustice, désespérés et même anéantis par les mêmes causes ?

 

Logo ap

Aujourd’hui, le nombre de séparations ou divorces conflictuels est en augmentation, aussi l’exclusion parentale (l’aliénation parentale) ne cesse, consécutivement, de croître… Aucune mesure n’est prise. Les pouvoirs publics semblent bel et bien dépassés. 

Tout cela doit cesser et la France n’a plus le droit de l’ignorer. 

 

Retrouvons-nous tous à Lille au Parc Jean-Baptiste Lebas entre 14h30 et 17h30 le mercredi 25 avril ! N’hésitez pas à venir avec vos amis et connaissances.

J69a0096 revu

 

A suivre... le 25 avril et les jours suivants...

To be continued...

Construction barre002

 

DANS LA PRESSE...

LA CROIX DU NORD - VENDREDI 20 AVRIL 2018 :

 

 

 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×